UN AUTRE MONDE…

21032009

lacorseup.jpg

 

http://pagesperso-orange.fr/imagescorse/principal.html

Le village de PIETRA SERENA

   

                                                                                             

J’ai appris à peindre avec un crayon

tous les horizons de nos émotions.

Je voudrais écrire toutes les sensations

Toutes les émotions de ces horizons.

En corse, le maquis est vraiment vivant

Il dessine le ciel et la mer en les reflétant

Les montagnes posées depuis si longtemps

Servent ici de calendrier au temps.

Les rouges et les jaunes n’ont que des odeurs

Le vert, lui , retient toute la senteur.

Le silence parle du cœur des hommes

La chaleur fera revenir l’automne.

Dans le village de Pietra serena

J’ai croisé de beaux visages en émoi

Une sérénité pianissimo

 Ou rien n’est dit avec les mots.

Des yeux qui fixent sans vous  regarder

Car ils connaissent déjà  vos pensées.

Les hirondelles les plus fidèles

Virevolteront à tir d’ailes.

En force, la Corse est ici si douce

Qu’aucun regret  sérieux ne pousse.

Elle donnera au visiteur qui passe

Quelques instants de paix et de grâce

Et tant mieux, si tout n’est pas compris

Il faut payer quelques fois ce prix

Pour que le souvenir emprisonné

Ne puisse quitter nos cœurs apaisés.




QUAND JE LA VOIS

21032009

quandjelavois002.jpg

 

QUAND JE LA VOIS … 

 

Je suis devenu son ami 

Quand je l’ai vue sans ses habits 

Elle m’a tout donné,  rien promis 

C’est la muse de la poésie. 

 

Très sensuelle dans ses ornements 

Je reste là, reconnaissant 

D’avoir vu sa beauté si nue 

Dans la soie dévêtue. 

 

Quand je la vois si raffinée 

Je sais qu’avec complicité 

Elle a envie de faire l’amour 

Avec chaque rêve, avec chaque jour. 

 

Je lui répondrai par l’esprit 

Pour ne rien froisser de l’envie 

Je lui écrirai mon désir 

De voir ses parures m’étourdir. 

 




HUMOUR !

18032009

laiglenoir1.jpg

 

Je vous précise que cette photo ( sans aucun trucage ) a été prise, par moi même,

au musée du Louvre.

Je n’ai pas vu dans l’objectif cette ombre démeusurée par rapport aux personnages.

Venez sourire avec moi , en lisant le texte que cela m’a inspiré !

 

pour ceux qui veulent se promener (suivre le lien )

http://www.louvre.fr/llv/commun/home.jsp

 

 

Un peu d’humour  au musée  du Louvre.

 

Quand vous n’êtes pas à la maison

La statue de votre apollon

Qui trône au milieu du salon

Déclame-t-elle une douce oraison ?

 

La liseuse du grand Fragonard

Quand vous n’êtes pas là pour la voir

Descend- t’elle seule de son tableau

Boire le thé ou une menthe à l’eau ?

 

Enfin, les objets du placard

Demandent-ils à Monsieur Béjart

De diriger juste pour un soir

Un ballet devant le miroir ?

 

Il nous restera la vaisselle

Et son orchestre providentiel

Pour organiser un concert

Quand vous n’êtes pas là pour le faire.

 

Ce serait vraiment pathétique

Si votre appareil   numérique

Photographiait en plein Paris

Un aigle noir juste à midi.

 

Rions donc entre bons amis

Ce n’est pas les mille et une nuits

Cela n’arrive que dans les contes

Ou les histoires que je raconte.

 

Quelquefois la réalité

Sait nous faire quelques pieds de nez

Et c’est toujours plus surprenant

Que les « rêves » les plus amusants !

 




RENCONTRE

14032009

modiglianiparpicasso.jpg

HOMMAGE A MODIGLIANI ET PICASSO

ET… à leur pasion pour leurs modèles féminins !

ce tableau représente Modigliani  peint par Picasso il n’a jamais existé

il a été inventé pour le film sur Modigliani

 

http://www.picturalissime.com/modigliani_amedeo.htm 

http://www.rmn.fr/Picasso-et-les-maitres

 

RENCONTRE

 

L’émotion est suspendue sans l’air

Un artiste décrit un être cher

Nul besoin de ses pinceaux

Ni de plume, ni de stylo.

 

Son regard filtre ses sentiments

Les yeux grands ouverts et caressants

Il  dessine le contour de son corps

Dans une vision, plus proche encore.

 

Quand la femme se retourne vers lui

Il l’invite à goûter son esprit

Là où les élans de création

N’ont ni barreau, ni clef, ni prison.

 

Il  l’appelle à marcher dans ses pas

 Vers le territoire où l’art est roi.

Elle abandonne sa perplexité

Comme un vêtement très vite rejeté.

 

Ensemble, ils vont vivre la beauté

Vers des sommets de sensualité.

L’amour, sur leur lit a déposé

Les grands chefs d’œuvres de l’humanité.




CONCERTS

14032009

fchev06jakedishmed.gif

CONCERTS

 

J’ai rééduqué mon oreille

Pour auditionner les pensées

Archéologie des merveilles

Berceau des sensibilités.

 

Par les sens surdimensionnés

J’ai vu la laideur, la beauté

Comme deux sœurs jumelles qui s’attrapent

Qui  se caressent ou qui se frappent.

 

Ca fait du bruit dans l’univers !

Des klaxons, des cris, des concerts !

 

La douceur narguant  la violence

Douleurs et crises d’adolescence

Des mots maudits d’entre les maux

Des mots qui parlent d’idéaux.

 

Jai rééduqué mon oreille

Pour auditionner les pensées

Ca fait du bruit dans l’univers

Des klaxons, des cris des concerts !

 

La sottise et l’intelligence

S’enivraient dans l’indifférence

Se ressemblaient en apparence

Sans souligner de différence

 

Car nos pensées entre elles sont liées

Leurs cœurs et leurs corps emmêlés

Font un vacarme dans l’univers

Parfois en prose, parfois en vers.







La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Cadence infernale. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie
| lechatquifume