• Accueil
  • > Archives pour février 2011

LES TEMPS QUI PASSENT

23022011

douceurgraminee507902.jpg

 

Les temps qui passent

 

L’obsolescence est l’évidence

En désuétude des certitudes

Ces mots intenses donnent du sens

A l’émergence de la  conscience.

 

Notre savoir sera broyé

Aucun espoir à conserver

Nos belles croyances toutes démodées

Meurent sans défense,  sont oubliées.

 

Les étoiles naissent et disparaissent

Le nom des hommes fond sous la gomme

L’histoire engloutie d’un pays

Dans la mémoire pleure sur l’oubli.

 

Ce que toi, tu vivras, demain

Tu le vois bien, déjà  se noie.

Cela serait désespérant

Si  je l’écrivais simplement

 

Ce qui fera la différence

C’est l’intérieur  des apparences

La passion, le désir et l’amour

Changeront la profondeur des jours.

 

Aimer nous apprend à rêver

Le désir, à nous adoucir

La passion dilue la raison

Vers un plaisir caméléon

 

Ce qui reste de ces vies là

C’est  le chef d’œuvres de nos joies

Transformé en formes artistiques

Et en douceurs mélancoliques

 

 

      dansladouceurduneflammea23785843.jpg                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      

 

 

 

 

 




ECRIRE LES SILENCES

1022011

munchthescream.jpg

 

Ecrire les silences

                              

Ecrire ce qui n’est jamais dit

Tellement  les silences sont vrais

Dire ce que jamais tu n’écris !

Un jour,  je sais !  J’en parlerai !

 

Cette volonté de maîtriser

La parole et puis la pensée

Dans le silence m’a emmuré

Dans une solitude recherchée.

 

Renaître au bruit et l’accepter

Jouir  de crier et puis hurler

Sortir ces émotions rentrées.

Ou oubliant de murmurer.

 

J’ai dit ! Même les mots interdits

Les mots magiques et inouïs

Ceux que l’on n’ose pas dire vraiment

Ceux chuchotés et terrifiants.

 

Ecrire des mots définitifs

Qui sont coloriés d’adjectifs

Et libérer nos implosions

Elles  nous distillent  un lent poison

 

Je sais dire tendrement je t’aime

Je sais aussi écrire ma haine

Mes peurs sont mortes et enterrées

Mises en mots elles sont dispersées

 

Je peux écrire tous mes silences

Et la tendresse en résonnance

Je suis libre d’avoir  écrit

Ce qui me restait en non-dit.

 

 

 

 







La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Cadence infernale. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie
| lechatquifume