LE TEMPS DE VIVRE

26 04 2017

Dédié à  tous  mes amis

amitié

 

Le temps de vivre

 

J’aime  m’entourer de vrais amis

J’ai  la chance d’en avoir d’inouïs.

Des esprits simples et puissants

Qui  se cachent  bien trop souvent.

 

J’aime ces gens forts et déguisés

Ces princes d’un théâtre enchanté

Qui  m’emmènent simplement rêver

Dans l’imaginaire étoilé.

 

Le temps de vivre …

 

J’approche  doucement  de mon  but

Le puzzle se reconstitue.

Chacun amène sa petite pièce

De hardiesse ou de douce finesse.

 

Pour ces peintres de l’émotion

La profondeur est une question.

Ils sont devenus des gens  libres

En recherche de leur équilibre. 

 

Le temps de vivre…

 

Ils ne grandissent pas comme  les autres

Leur passion dévorant  la notre

Le temps de vivre un petit peu

Dans un coin de ciel merveilleux

 

Juste … pour  le temps de vivre !

 

amitié 2

 

 

 

 

 

 

 


Actions

Informations



3 réponses à “LE TEMPS DE VIVRE”

  1. 26 04 2017
    poemesalacarte (21:38:48) :

    Bonjour à tous

    j’ai eu et j’ai encore de vrais amis de 15 à 83 ans
    les plus jeunes m’ont appris le peu que je sais.
    les plus vieux m’ont consolé de mon ignorance en riant ensemble
    de la légéreté de nos vies.
    tous ont derrière leurs yeux, une petite fenêtre ouverte sur l’immensité
    des possible.
    Je n’ai rien fait pour mériter cela. Juste l’envie de les garder prés de moi !
    en devenant leur serviteur.

    Merci à tous !
    Jacky

  2. 13 05 2017
    pierre clement (08:48:54) :

    Un hymne à l’amitié, vivante et créative, avec ce refrain : « Le temps de vivre ». La vraie vie demande du temps pour l’Ecoute, le Regard, le Parfum des êtres et des choses, humaines, vivantes, visibles ou invisibles….sentir les émotions, les sentiments, explorer la Pensée qui ouvre sur l’universel. Une certaine douceur et davantage d’harmonie ; sans doute ton chemin de vie s’éloigne-t-il perceptiblement du champ endolori de la révolte (j’ose cette observation quelque peu réductrice). Reste ce vers aux accents vigoureux, à la fin de ton poème « Leur passion dévorant la nôtre »qui rappelle ta nature fougueuse….mais vient le temps de vivre…..vivre avec « Ton » temps, celui de ta vraie liberté.
    A bientôt
    Pierre

  3. 13 05 2017
    poèmes a la carte (22:23:04) :

    Bonsoir Pierre

    Oui ! j’avance en âge avec plus de calme
    même si je m’insurge toujours contre les injustices et les horreurs
    de ce monde. J’espère que je garderai toujours cette capacité de m’indigner.

    J’aimerai la coupler avec la capacité de m’émerveiller de la beauté de la nature
    et de la finesse de certains esprits dont vous faites partie mes cousins.

    Je n’ai rien appris de mieux que ce que l’amour m’a enseigné.
    Ce sont de belles rencontres qui m’éclairent et je vous fais une confidence !
    J’adore ça !
    bisous

    Jacky

Laisser un commentaire




La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Cadence infernale. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie
| lechatquifume