SIMONE VEIL

7 07 2017

 

simone  veil

 

Madame 

 

Vous êtes celle que les français aiment        

Par  votre vie bordée d’extrême.

Inutile  de la résumer

L’histoire de France  s’en est  chargée.

 

Vous n’avez  pas  subi le temps.

Vous vous êtes dressée bien  souvent

En conservant votre ferveur

par de réels élans du cœur.

 

C’est cela le plus difficile

Devenir un exemple utile

En conservant sa modestie

Et donner  du sens  à l’envie.

 

L’envie de vivre  dans la paix

Le désir de ce qui est  vrai !

Dépasser ses propres horreurs

En conservant  tant de pudeur.

 

Vous êtes un guide pour nos enfants

Un bel espoir  pour  les parents.

L’espérance d’un monde apaisé

que vous savez nous proposer.

 

Vous  dormirez dans la maison

Des plus  grands hommes de la nation.

Je penserai  à vous souvent

car votre esprit reste vivant.

 

Je  vous croiserai les hivers

Quand les mendiants seront à terre.

Je vous rencontrerai encore

En Syrie, près des enfants morts !

 

Vous  êtes notre  patrie

Silencieuse et unie.

Vous êtes tendrement  notre sang

Par votre regard bouleversant.

 

Je ne veux  pas  vous dire merci

Votre existence n’est pas finie.

Dans notre mémoire immortelle

Vous resterez  une femme très belle.

 

 

 

 

 

simone  2

 

 

 

 

 


Actions

Informations



3 réponses à “SIMONE VEIL”

  1. 8 07 2017
    pierre clement (16:03:05) :

    Tres bel hommage consacré à une personnalité exceptionnelle. Force et générosité, un pouvoir de résilience incroyable, une conviction qui s’est révélée comme irresistible…..une comète qui a traversé un ciel souvent obscurcit par le cynisme, la dénégation et la peur…

  2. 8 07 2017
    poemesalacarte (19:24:23) :

    Pierre

    tant que le monde portera des êtres comme Madame VEIL
    j’aurai confiance en la liberté d’expression.

    Elle est la preuve bien vivante ( malgré sa mort)
    que la politique n’est pas entièrement pourrie.

    Je n’ai pas besoin de la connaitre personnellement
    pour l’aimer inconditionnellement.

    Elle a choisit de construire malgré tout.
    Je ne serai jamais capable d’autant d’abnégation !
    je ne suis qu’un homme.
    en voilà une qui mérite sa place au Panthéon !

    votre cousin

    Jacky

  3. 9 07 2017
    jacky (09:11:51) :

    petite précision

    ce texte dont le fond me parait sensible
    va me servir d’exemple pour le remanier de manière particulière.
    il y aura donc une version deux
    je laisse ce premier jet pour la comparaison

    Jacky

Laisser un commentaire




La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Cadence infernale. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie
| lechatquifume