SIMONE VEIL 2eme version

16 08 2017

Merci  à   J  et  B

cette seconde  version est née  des  conseils 

de mon amie Julie et   de  Baptiste.

un texte  peu  être  travaillé sans  limite

 

simone  veil

Vous  fûtes longtemps la femme  préférée des français.  C’est votre vie qui avant  tout  était saluée.

Inutile  de s’appliquer à la résumer

L’histoire de France avec clarté s’en est chargée.

 

Vous n’avez  pas  subi le temps.

Vous vous êtes dressée bien  souvent

En conservant votre ferveur

par d’authentiques élans du cœur

forts d’un courage triomphateur.

 

C’est cela le plus difficile

Danser  vers la vérité  sur un fil

En conservant sa modestie

Et donner  du sens  à l’envie.

 

L’envie de vivre  dans la paix

Dépassant ses propres horreurs.

Le désir de ce qui est  vrai !

En conservant  tant de pudeur.

 

Vous êtes un guide pour nos enfants

Une voie d’espoir  pour  les parents.

L’espérance d’un monde apaisé

que  vous nous avez  proposé.

 

Vous  dormirez dans la maison

Des  hommes choisis par la nation.

Je penserai  à vous souvent

De nostalgie en ralliements.

 

Je  vous croiserai les hivers

Quand les mendiants seront à terre.

Je vous rencontrerai encore

En Syrie, près des enfants morts !

 

Vous  êtes notre  pays

Silencieux et uni.

Vous êtes tendrement  notre sang

Par votre regard bouleversant.

 

Même si je pense à dire merci

Ce  n’est pas ce mot que  j’écris.

Dans ma mémoire reconnaissante

Je vous retrouve éblouissante.

 

 

 simone  2

 

 

 

 


Actions

Informations



3 réponses à “SIMONE VEIL 2eme version”

  1. 16 08 2017
    poemesalacarte (21:26:42) :

    Bonjour à tous

    Voilà le défit est relevé
    c’est la 4eme version qui devient définitive
    Ce qui a changé
    La précision du vocabulaire
    et aussi l’équilibre et le déséquilibre des vers.

    Je me demande ce que deviendrai un texte qui serait travaillé pendant un an ?!
    plus de spontanéité certes ! Mais autre chose à définir
    merci de lire les 2 versions.

    Jacky

  2. 24 08 2017
    pierre clement (09:22:59) :

    L’écriture, la poésie sont aussi une mise en forme, une architecture.
    Le cerveau droit propose, et le gauche dispose…et construit, si j’ose cette image.
    Ma science de l’écriture reste proche de celle du néophyte, et je m’attache bien davantage au ressenti. On peut adorer la musique, et ne pas connaître le solfège.
    Un « panégyrique », à la mode antique. Les colonnes du Panthéon forment le décor. C’est ainsi que ton poème éveille mon imagination. Le sujet mérite un tel travail.
    Certains êtres traversent l’Histoire avec une mission à accomplir, et vivent une existence improbable, mais « sous haute protection », semble-t-il.
    Rescapés au milieu des cadavres ou des ruine, défiants les plausibilités les plus évidentes, pour le meilleurs de l’Humanité, mais aussi, encore trop souvent, pour le pire.
    Simone Weil a survécu, et nous connaissons et admirons ce que fut sa vie et son œuvre. Une résilience et un dépassement allant au-delà des interprétations les plus savantes.
    Survivre pour défendre et faire progresser une Cause, principalement celle des femmes. Mission de la plus haute importance accomplie, avec talent et finesse.
    Mais n’oublions pas la survie tout aussi improbable d’un Hitler, qui a échappé dans des conditions invraisemblables à de nombreux attentats. « « La chance du Diable », écrit un historien anglais connu (Ian Kershaw). Un miracle à l’envers, en quelque sorte.
    Une magnifique personne est sortie du brasier d’un monstre. Le symbole est édifiant.
    Alors, continuons de croire, et d’espérer, car le meilleurs reste possible.
    Profite bien des belles journées de ce mois d’août. Les instants de bonheur sont un inestimable cadeau.
    Pierre, cousin creusois!

  3. 24 08 2017
    Jacky (22:27:14) :

    Cher cousin

    Oui tout cela est fabuleux !
    sans doute, son destin aurait il été tout a fait différent sans la folie de Hitler !
    mais ce qui est paradoxale justement c’est que son destin
    donne du sens même à la barbarie ! comme un contre poids !
    C’est pas courant !
    A méditer ?!?

    Jacky

Laisser un commentaire




La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Cadence infernale. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie
| lechatquifume