PROJETER

28 01 2018

img240_édité

 

PROJETER 

 

II  a peint  pour  nos  yeux

pour nous faire  un aveu.

Il avait  ça  en lui.

Une idée   d’infini !

 

Il a du commencer

Par d’abord inspirer.

Puis il a projeté

Ses désirs expirés.

 

Toi  le  passant qui rêve

Tu passes comme une trêve.

Tu  t’assoies sur le banc

En  figeant un instant.

 

Un moment  silencieux

Pour un artiste heureux.

Accepter d’exposer

Est un risque insensé.

 

C’est osé  partager

De la fragilité.

C’est  rencontrer sa peur

Dans  l’espoir d’un  bonheur.

 

 


Actions

Informations



3 réponses à “PROJETER”

  1. 28 01 2018
    jacky poemesalacarte (23:00:32) :

    Bonsoir à tous !

    Aujourd’hui c’est un anniversaire pour ce modeste blog !

    il a neuf an
    200 articles
    792 commentaires
    et a reçu 350 000 visites

    je n’en ai jamais espéré autant !

    il y a eu surtout au fil des années de très belles rencontres virtuelles
    mais aussi des rencontres réelles qui se cristallisent en de vraies amitiés

    Je reste donc à votre service et à votre écoute en vous remerciant
    chaleureusement d’avoir permis un si riche voyage au cœur de la poésie

    Jacky

  2. 20 02 2018
    pierre clement (11:11:48) :

    Solitude de l’artiste, solitude peuplée d’émotions, de sentiments, de pensées…et souvent de blessures..
    L’Art est un apprentissage, fruit d’un persévérant travail, avant d’offrir cette habile spontanéité, représentation libératrice pour le créateur, comme un appel vers le dehors, vers le partage, l’échange..
    Voilà, je ne suis pas seul, et mon humanité est universelle…
    La solitude est une souffrance, une initiation parfois.
    Parait aussi ce besoin de fixer un présent, le sortir des angoisses portées par ce qui passe et se déforme…ou s’oublie…La conscience a peur de l’oubli. L’inconscient s’en régale !
    L’échange est par nature généreux, universel. C’est aussi un grand guérisseur, pour l’artiste lui même, et ceux qui reconnaissent une partie d’eux même dans ses œuvres.
    Sous condition…celle de l’honnêteté, de la modestie et du désintéressement.
    Avoir les moyens de vivre, tout simplement.
    Si richesse, succès et pouvoir possèdent et guident l’âme de l’artiste, il ne sera plus qu’un artisan renommé en quête de clientèle. Suivez mon regard !

    J’aime !

  3. 20 02 2018
    jacky (21:10:41) :

    Bonsoir mon cousin !

    La conscience a peur de l’oubli. L’inconscient s’en régale !

    humm !

    bravo !
    a+

    Jacky

Laisser un commentaire




La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Cadence infernale. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie
| lechatquifume