LE VEILLEUR

2 11 2018

PHOTOS   DE PIERRE CLÉMENT 

 

Etre la pour ouvrir une porte

 

Le  veilleur

 

S’effacer  derrière  la fonction

Inutile d’avoir un prénom.

Etre la pour ouvrir une porte

Pour  que  la destiné soit  forte.

 

Veiller à  l’essor de l’être

Et  vite… disparaître !

Servir pour  l’avenir

Et  s’enfuir !

 

Ne pas  gêner  encore

Par trop de réconfort.

Faire semblant d’oublier

Le  plaisir  d’apprécier !

 

Ne pas charger la mémoire

Pour  laisser tout  l’espace  à  l’espoir.

Bien sur ne pas signer

Ne  pas accompagner !

 

L’empathie et le respect

Naissent dans le terreau

De nos pensées intérieures.

ils nous guident

vers  l’humilité.

 

Pleurer

C’est embrasser  la totalité

Des souffrances

Avec  lucidité  et silence

 

Je n’ai pas  d’autres intérêts

Que la brûlure  d’aimer

Sans condition !

 

Pour  laisser tout  l’espace  à  l’espoir

 

 


Actions

Informations



3 réponses à “LE VEILLEUR”

  1. 2 11 2018
    poemesalacarte (21:55:07) :

    Bonsoir mes cousins !

    Merci pour votre aide
    dans ce difficile challenge.

    Bravo ! pour ces magnifiques photos qui ont fait partie
    d’un de vos voyages initiatiques.
    Tous les pèlerins cherchent une porte !
    elle est bien souvent spirituelle et symbolique dans le temps et l’espace.
    Plus rarement la porte existe !

    Je n’ai malheureusement pas pu recopier la mise en page pour des raisons techniques qui échappent à mes maigres connaissances informatiques.

    Concernant ce poème :
    il retrace la longue route du rabotage de l’Ego.
    Quand l’être humain est prêt au renoncement salvateur.

    Il faut aussi brouiller la mémoire des témoins.

    Merci aussi pour ce que vous êtes.

    Bisou

    Jacky

  2. 15 11 2018
    Peter Klement (19:22:05) :

    Bonjour Jacky,
    Je me laisse porter par la rêverie, après une belle journée laborieuse dans les jardins. Le soir et arrivé, et l’esprit a sans doute profité des bienfaits du grand air!
    Voici donc ce que tes écrits m’inspirent, une pensée « en direct » en quelque sorte:

    Une Personne est à la fois unique,
    Confrontée aux limites du Réel et aux prises avec l’Infini.
    Passer de la Forme vers l’Être,
    Et l’Être n’est jamais seul…..
    Jamais….
    Alterner l’analyse, la conceptualisation, la logique,
    Avec l’inspiration et l’intuition, la fluidité du mouvement,
    Se défier des Certitudes qui sont constructions du Mental,
    Certitudes très personnelles, ou communautaires,
    Culturelles ou scientifiques,
    Ou stupidement débiles,
    Certitudes par lesquelles l’Ego monte en puissance,
    En quête d’un combat, d’un Autre à surpasser, à abattre.
    Ainsi viennent les guerres.
    Se mettre en retrait, en observateur de soi,
    Faire grandir la générosité,
    Sentir parfois passer l’aura de l’Amour,
    Mystère oublié et enfoui dans les profondeurs d’un seul mot,
    Si mal utilisé,
    Puis incarner ces énergies jusqu’au temporel
    Les pieds solidement posés sur notre bonne vieille Terre,
    Le Cœur aux limites du Réel et de l’Infini,
    Et la Tête dans les Etoiles.

    PC

    A bientôt !!

  3. 16 11 2018
    Jacky GODIN (19:50:39) :

    bonsoir les cousins

    MAGNIFIQUE COMMENTAIRE SUR L’EGO !

    je travaille depuis quelques années sur ce rabotage !
    mais je ne sais pas trop ce que cela veut dire !?

    quelques fois je me demande
    si cela veut dire que je dois repartir plus tôt ?
    En vérité ! je n’en sais rien !
    Tout cela se fait à mon insu
    Nous avons convenu avec mamie ( lol )
    que je restais en dernier pour lui servir des petits pois frais ! lol
    Je n’ai aucun contrôle sur ces prévisions là
    wait and see

Laisser un commentaire




La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Cadence infernale. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie
| lechatquifume