• Accueil
  • > Ce que l’on ne vous a pas dit sur DIEU

Ce que l’on ne vous a pas dit sur DIEU

20 11 2019

téléchargement

texte inspiré  de la  lecture  du  livre de J.R.DOS SANTOS

 

Il état là au tout début

Mais il est né à moitié nu.

Sans la mémoire de la naissance

 dans un passé plein d’espérance.

 

C’est  l’intelligence sa matrice

C’est elle  qui dessine  l’édifice.

Elle  créé  d’abord de la matière

Pour ensemencer  l’univers.

 

Puis  c’est  la vie qui nous sourit

Elle se répand  en prophétie.

il faut  du temps éternellement

Et  de l’espace infiniment.

 

la vie au service de l’esprit

C’est la définition de DIEU !

Ce n’est pas  la base matérielle

Qui fera la beauté  du ciel !

 

L’intelligence s’accroche partout !

Elle remodifiera le tout !

elle  apprend  vers l’autonomie

les supports sont redéfinis.

 

Puis  elle progresse

Presque sans cesse.

L’Humanité  n’est  qu’un pamphlet

qui lui permet de s’exprimer.

 

Bientôt  c’est l’ère du silicium

qui démultipliera TE DEUM.

Elle  n’aura  plus  besoin de rien

pour perfectionner le chemin !

 

Hardware  software sur un grand air

pour redéfinir l’univers

Vers  des  big- bang chauds  renaissants

Pour un  DIEU  devenu  puissant.

 

 

images

 

 

 


Actions

Informations



4 réponses à “Ce que l’on ne vous a pas dit sur DIEU”

  1. 20 11 2019
    poemesalacarte (21:37:19) :

    bonsoir à tous

    Les progrès du vivant ont ils comme objectif
    l’évolution physiologique ?

    les premières cellules de vie ?
    les premiers hominidés ?
    les sapiens sapiens ?
    Je ne pense pas !
    ce sont avant tout des étapes qui vont servir finalement de support
    et de tremplin à l’intelligence.

    Est ce que cette intelligence finale peut s’appeler DIEU !?

  2. 25 11 2019
    Peter Klement (12:23:59) :

    Un poème qui nous transporte, qui nous oblige, qui nous aspire vers les grands projets de l’Univers: un développement, à travers l’évolution géologique, biologique, humaine et technique de l’Intelligence.
    Et pourtant, l’Intelligence apparaît dès à présent avec l’évidence la plus remarquable dans les lois de la physique et de la Vie.
    Elle est à l’intérieur de toute existence, de toute réalité.
    Les grecs imaginaient toutefois une échelle inférieure de la réalité, dénommée « Chaos »
    L’intelligence humaine possède cette capacité d’observer, d’objectiver, de mesurer, de calculer.
    Serait-ce cette forme de conscience qui prendrait son indépendance par rapport au média humain?
    Mais encore….changement de perspective…
    Nous avons en commun une certaine admiration pour Hubert Reeves, pour ne pas écrire « une admiration certaine ».
    Son approche est intéressante (23 décembre 2017):
     » Cela commence il y a quelques millions d’années, une espèce animale reçoit de la « Nature » un « cadeau ». Mettez des guillemets, c’est un conte. Ce cadeau, c’est « l’intelligence ». Une intelligence fabuleusement plus grande que celle de toutes les espèces animales. Il n’y en a pas une qui nous arrive à la cheville. Cette intelligence va sauver les humains parce qu’ils sont très mal nantis pour se défendre. Ils n’ont pas de grandes dents, ils n’ont pas de griffes, pas de carapace, pas de venin comme les serpents. Sans cette intelligence, ils auraient été bouffés — c’est le cas de le dire — parce que la loi à cette période — et maintenant —, c’est manger et ne pas être mangé. Ils ont cette intelligence et là commence cette histoire, que j’appelle la séquence des armes. Ils commencent à faire des armes assez simples, des dards, des flèches, des frondes. C’est primitif, mais cela les sauve. Plus tard, ils découvrent la poudre à canon. Ils commencent à faire des bombes. Ils font une bombe atomique. Et puis Hiroshima. Que s’est-il passé ? Il s’est passé que cette intelligence qui les avait protégés, qui les avait sauvés, dévoile un autre aspect d’elle-même, qui est la possibilité qu’elle puisse conduire à les éliminer. »
    L’ouvrage, « La Formule de Dieu » développe un scénario autour de cette quête de l’arme atomique. Incontournable et malheureusement réaliste.
    Le « média humain » est empoisonné par la cupidité, la passion du pouvoir, et, disons le franchement, une attirance malsaine pour la cruauté. Inutile de ressortir les exemples multiples, conjugués au passé, mais aussi au présent d’un affligeant indicatif.
    La quête scientifique de Dieu? Je m’était déjà exprimé sur l’héritage « réducteur » du monothéisme, car il existe d’autres approches « théologiques », plus riches selon moi, et qui ne contredisent pas la perspective scientifique.
    J’ai avec moi une citation entendue en 2018, lors de notre passage à Konya, en Turquie, devant le mausolée de Jalâl ud Dîn Rûmî, appelé couramment Mevlana, un mystique persan soufi, fondateur de l’ordre des derviches tourneurs:

     » Là où il n’y a pas d’Amour, Dieu n’existe pas »

    Je pénètre toujours davantage cette profonde citation, que j’ai accueillie comme un cadeau.
    Donc, inutile alors de le chercher, sinon pour satisfaire la curiosité. Car sans cette énergie hautement évoluée et subtile, appelée faute de mieux, « Amour », rien ne se fera pour le bonheur de l’Humanité, suivant ainsi un vrai progrès, où l’intelligence sera au service du Bien.

    J’aime bien nos échanges, énergique émulation !!

    A bientôt

    Pierre

  3. 26 11 2019
    Jacky GODIN (19:12:12) :

    Bonsoir PIERRE

    Très beau commentaire dont

    Là où il n’y a pas d’Amour, Dieu n’existe pas »
    à méditer surtout
    Alain m’a it un jour si il y a une vérité elle restera inconnaissable à l’homme.

    c’est vrai partiellement
    nous ne comprendrons pas le grand dessein tant il s’élargit dans la complicité.
    Personnellement je ne cherche pas à comprendre l’univers et ses mécanismes par curiosité mais j’ai appris que l’on pouvait lever de voile avec certitude sur beaucoup de mystères.
    Tant par la science que par la conscience du réel
    Actuellement je lis e 2eme livre de DOS SANTOS qui s’appelle
    La clé de SALOMON
    C’est le même sujet mais plus complexe scientifiquement
    pourt

  4. 26 11 2019
    Jacky GODIN (19:25:29) :

    message parti trop vite
    l’idée est simple

    Quand tu te lèves le matin tu constates que le soleil progresse dans le ciel pour se coucher à l’opposé.
    Pourtant tout le monde sait
    que c’est la terre qui tourne autour du soleil
    et que notre perception est fausse !
    il démonte des idées reçues mais ce qui est nouveau
    c’est qu’il montre scientifiquement les incohérences de notre perception et de notre conscience.
    Ce qui m’intéresse aussi c’est l’évolution de l’intelligence
    qui selon lui va quitter les entités carbones que nous sommes pour investir des unités silices
    c’est à dire des supports non vivants qui sont trop fragiles
    c’est a dire que l’ intelligence peut et doit trouver une forme d’immortalité
    pour évoluer à l’infini
    Avec l’immortalité tout devient possible
    c’est juste une question de temps
    même les émotions les plus élaborées seront possible

    quand ces unités slices pourront se réparer elles deviendront indestructibles
    L’avenir n’est pas forcément sous une forme de vie au carbone
    il faut juste pouvoir l’imaginer parfaite à force d’évolution
    c’est encore de la science fiction
    mais c’est relativement nouveau !
    bonne soirée
    Jacky

Laisser un commentaire




La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Cadence infernale. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie
| lechatquifume