DENTELLES

vassarettedit2.jpg

 

1er  PRIX  DU CONCOURS 2006 DE L’ENTREPRISE VASSARETTE 

 

 

 

 

 

                                      DENTELLES 

 

 

 

J’ai cru qu’elle ôtait ses dentelles 

Alors qu’elle me parlait d’elle 

Je l’ai vu faire glisser ses  bas 

Alors qu’elle me parlait  de moi. 

 

 

J’ai cru que son corps ainsi paré 

Me parlait d’une tendre amitié 

Mais la soie de ses atours 

Ne parlait que de l’amour. 

 

 

Mes yeux comme l’écho des mots 

Cherchaient le velours et le beau 

Son corps ainsi travesti 

Ne me parlait que de son esprit 

 

 

Qui peut connaître une femme 

Sans l’avoir vu qui se pâme 

Dans le désir de séduction 

Dans le plaisir de l’émotion. 

Commentaires: 

2 Réponses à “1er prix concours vassarette 2006” 

1.    
 

Talisman écrit:
31 décembre, 2008 à 8:26 e 

Bonjour,
Je trouve ce poème magnifique, plein d’une grande sensibilité et d’une violence des sentiments superbe.
Le choix de vers courts, des répétitions et des anaphores met bien en valeur ce que tu cherches à faire passer.
J’aime beaucoup cette structure claire et précise avec dans chaque paragraphe une possibilité puis une vérité marquante. 

Bravo,
Talisman 

2.      

poemesalacarte écrit:
31 décembre, 2008 à 18:39 e 

Réponse à Talisman 

Merci pour ton analyse…
Je ne pensais pas avoir mis, tout ça, dans ce texte !
Je suis toujours surpris par son cheminement !
La poésie serait-elle comme la physique ?
En physique, l’observateur semble plus crédible que l’observé.
La construction d’un texte, dépend t’elle de celui qui le lit ?
A méditer, pour comprendre la grande importance des commentaires et merci pour la qualité de ta lecture. 

jacky (poemesalacarte) 

4 réponses à “DENTELLES”

  1. 3 03 2009
    Jérém (01:23:39) :

    Cet homme et cette femme ont l’air d’être tous les deux dans le même secret, rappelant la fameuse inscription du temple de Delphes « connais-toi, toi-même ».
    J’ai l’impression de voir un jeu de lumière. Tout d’abord le noir, l’homme n’a que des impressions, puis vient le touché (la soie, le velours…). Puis une prise de conscience : Sa lumière pour lui c’est elle. Elle qui le guide vers la réalité de l’âme « l’Amour ». Son chemin à elle : c’est l’acceptation de trouver auprès de lui : le bonheur d’être aimée, de confier ses désirs par le biais de la dentelle… .
    Puis de faire accepter ses jolis défauts et ses belles qualités jusqu’à l’étincelle ou le flash : se dévoiler pour tous les deux et de pouvoir partager la « nudité de l’âme ».

  2. 3 03 2009
    poemesalacarte (22:37:54) :

    Excellent commentaire !
    J’ai la chance d’avoir des lecteurs de grande qualité
    certaines réponses sont plus belles que les textes
    la tienne en fait partie….
    Merci !
    a+
    jacky

  3. 22 08 2009
    Caty (15:41:44) :

    Bonjour, quel beau poème dédié à l’amour et à la femme, je le trouve sublîme car il n’a aucun artifice, juste des mots peints avec le coeur sur un tableau de nuances irisées avec la beauté en fond d’écran. Je me permets de vous emprunter votre oeuvre pour la mettre sur mon blog avec vous en signataire, il va de soi. Au cas où cette publication de votre poésie vous gènerait, merci de bien vouloir m’envoyer un mail et je le retirerai immédiatement mais non sans regret. Mon blog s’appelle : Passionnément Femme et je trouve que ce poème serait vraiment bien à sa place. Voici l’adresse où vous pourrez le visualiser.
    http://catetoile.skyrock.com
    Je vous remercie à l’avance de votre réponse et vous souhaite une bonne continuation dans le monde des mots. Mon commentaire est bien moins bien écrits que ceux qui précèdent mais, il vient du coeur.
    Salutations.

  4. 22 08 2009
    poemesalacarte (16:39:43) :

    Bonjour Caty
    Merci de votre passage

    Oui ! vous pouvez emprunter ce souffle de Dentelles
    il est déposé pour avoir « décroché » Le 1er prix de la marque Vassarette
    que vous connaissez certainement.
    Mais il appartient avant tout, aux femmes, à toutes les femmes.
    C’est un hommage à leur beauté et a leur sensualité.
    Je suis donc ravi qu’il vous plaise !
    Je suis passé voir votre Blog ! magnifique !
    Mais je n’ai pas trouvé le texte
    si vous le souhaitez vous pouvez faire un lien
    je reviendrai vous voir car je pars quelques jours

    merci encore

    JACKY

Laisser un commentaire




La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Cadence infernale. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie
| lechatquifume