DESSINES MOI UN MOUTON !

mouton.jpg

 

 

 

Dessines moi un mouton !

Pas avec un crayon !

Avec des os de la chair et du sang

Dessines le moi, pour de vrai, bien vivant !

 

Fais le courir dans la prairie

Donnes lui la vie par ton esprit

Fais le sautiller en bêlant

Comme quand nous étions enfants

 

Fais caresser sa toison par le vent

Réchauffe le par un soleil brillant

Donne lui à boire au fil de l’eau

Arrose le comme un marmot

 

Brise la porte de son enclos

Dessines le dans les coquelicots

Libre et ivre de vie inventée

Dans une très belle journée d’été.

 

Dessines moi un mouton !

Pas avec un crayon

Avec tes souvenirs d’enfance

Quand tu vivais dans l’insouciance !

 

Dessines moi un mouton

Avec ton expérience

Donne lui la vie pour de bon

Et de la joie l’essence.

 

Vas y ! tout est à refaire

Commence par le mouton

Finis par l’univers

Refait le dans le ton

 

Mets- y  l’amour que tu n’a pas eu

Ajoute celui que tu as vécu

Celui que tu n’as pas osé donner

Celui que tu regrettes d’abandonner

 

Mets  tout ça, dans ce mouton bien vivant

Et regarde le s’éloigner en courant

Débarrassé de toute ta mémoire d’homme

Tu verras alors un petit bonhomme

 

Te tirer par la manche de ton veston

En te disant « dessines moi un mouton »

 

 

Une réponse à “DESSINES MOI UN MOUTON !”

  1. 24 07 2009
    poemesalacarte (22:01:52) :

    MINI (18:00:29) : éditer

    J’aime beaucoup ton vrai mouton! On le sent bien vivre dans sa prairie et il retransmet la joie et la liberté. Tu es bien parti continue comme ça …. à bientôt dans les autres directions.

    8

    02

    2009
    poemesalacarte (20:37:39) : éditer

    Merci mini à trés bientôt
    nous irons revoir les moutons du Mont st- michel
    Tout là-bas !
    là oû finis la terre et oû commence le ciel et la mer !

    a+
    jacky
    13

    02

    2009
    Gaë (07:50:23) : éditer

    Le problème avec le ciel et la mer c’est qu’on sait toujours où ça commence mais on ne sait jamais ou ça s’arrete !! ( Un peu comme la poésie )

    13

    02

    2009
    poemesalacarte (08:41:58) : éditer

    réponse a Gaëtan

    salut a toi !

    Il semble bein, en y regardant mieux , que ce soit la terre, la mer, le ciel ou le reste…
    Que rien ne s’arrête vraiment nulle part… c’est à dire partout.
    Et que tout fasse un tout, indivisible et donc unique !
    C’est juste une question de perception……..

    merci de ton passage

    Jacky
    13

    02

    2009
    Gaë (08:49:25) : éditer

    Mais qu’est ce que la perception? ce sens si puissant qui confère le pouvoir de savoir ou de “ça voir” et qui finalement n’est qu’une onde electrique interprétée par le cerveau?? ça fait quand même flipper de se dire qu’on voit ce qu’on veut voir et non ce qui existe vraiment !

    13

    02

    2009
    poemesalacarte (18:24:11) : éditer

    Bravo Gaëtan !

    tu penses pas mal, pour un mouton ……..
    fraîchement sorti de son enclos. (lol) !
    a+
    daddy
    24

    02

    2009
    mini (14:42:13) : éditer

    Bonjour Gaë!
    Pour en revenir au mouton, chacun voit donc “midi à sa porte” c’est pratique mais ça complique les choses …. si bien qu’on passe souvent à côté de choses que l’on a sous les yeux, ne prenant pas le temps de voir étant devenus aveugles faute de temps! On a beau se dire prends ton temps, du bon et du moins bon et vis le moment présent mais on se laisse emporter par les tourbillons …. La poésie permet donc de penser de sa porte! Quelle découverte! J’espère que l’on pourra prendre du bon temps avec les moutons dans la baie dès que possible (faudra prendre notre temps)! a+

    24

    02

    2009
    poemesalacarte (21:37:54) : éditer

    Merci à toi de ton passage mini
    Ce week end, nous passons voir les moutons
    on leur donnera le bonjour de ta part
    a+
    jacky

Laisser un commentaire




La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Cadence infernale. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie
| lechatquifume